A visiter

Eglise protestante Sainte-Marguerite

Crédit photo : Office de Tourisme du Pays de Ribeauvillé et Riquewihr

- L’actuel temple protestant a été édifié sur les restes de l’église gothique paroissiale Sainte-Marguerite des 12e et 15e siècles, aujourd’hui disparue.
- Après l’introduction de la Réforme par les Ducs de Wurtemberg en 1534, l’église paroissiale fut réservée au culte protestant puis partagée avec les catholiques à partir de 1687 (Simultanéum).
- En 1846, devenue vétuste, l’église a été détruite, sous prétexte de ne pas pouvoir faire face financièrement aux indispensables travaux de restauration. Elle a été remplacée par l’église actuelle de style néo-classique.
- L’église protestante actuelle a été réalisée par les architectes Jean-François Giroy et François Louis Laubser (les mêmes qui réalisèrent également en 1846 l’église catholique à l’extérieur de l’enceinte fortifiée de 1500).
- De facture très simple, la façade de ce temple présente deux niveaux divisés en trois parties, chacune occupée par une fenêtre en plein cintre.
- La travée centrale de la façade, légèrement en avant, accueille la porte d’entrée du temple, encadrée par deux pilastres ornés de chapiteaux à feuillages et volutes.
- La partie centrale de la façade est surmontée par une tour carrée de deux étages et un clocheton.
- Le temple protestant abrite un orgue Stiehr-Mockers très réputé, dont les buffets sont classés Monuments Historiques.
- L’orgue situé dans le temple protestant fut commandé en 1781 pour l’ancienne église mixte (protestante et catholique) au facteur d’orgue Langes (originaire du Tirol en Autriche et établit à Uffholtz dans le Haut-Rhin).
- La composition du buffet de l’orgue s’inspire de celui situé dans l’église de Soultz (Haut-Rhin) construit par Jean-André Silbermann en 1750.
- Le grand orgue présente une tourelle centrale à trois faces (caractéristiques du facteur Langes) et deux tourelles latérales surmontées d’anges jouant du violon ou de la trompette.
- La partie instrumentale de l’orgue fut remplacée en 1853 par Stiehr et Mockers, facteurs d’orgue à Seltz (Bas-Rhin).

Informations complémentaires
  • Formule de visites proposées : Visite libre
Partager

Partagez vos plus belles expériences en Alsace avec #visitalsace

Calculer l'itinéraire
infos & réservations

Votre message à bien été envoyé !

Suivant