Randonnée

Circuit de découverte de Bergheim

  • 1h
  • km
  • Tout public

Le premier nom connu de Bergheim, "Veredum" remonte à l'occupation romaine. Cette occupation est attestée, entre autres, par la découverte (en 1848 et en 2006) de deux mosaïques remarquables, l'une visible au musée Unterlinden de Colmar et l'autre à l'ancienne Synagogue de Bergheim.


<br/>Après l'époque romaine, Bergheim change maintes fois de seigneur : possession de l'abbaye de Moyenmoutier en Lorraine, puis propriété des Ducs de Lorraine qui donnent la cité en fief à la maison des Ribeaupierre. En 1313, les Ribeaupierre la vendent aux Habsbourg et au XVIIe siècle, la ville passe aux mains du roi de France (1648). Enfin, au XVIIIe siècle et jusqu'à la Révolution française. Bergheim redevient propriété de la maison des Ribeaupierre.


<br/> Bergheim n'était pas une ville libre mais les nombreux privilèges qui lui furent accordés étaient comparables à ceux des villes libres. Parmi les différents privilèges figuraient le droit de battre monnaie, le droit de juridiction et le droit d'asile (1).


<br/> En plus d'être une charmante cité médiévale, protégée de tours et de remparts moyenâgeux, Bergheim est une cité viticole. La première mention connue de vignes à Bergheim apparait dans une charte carolingienne du 25 juillet 768. Depuis 1983, Bergheim compte deux Grands Crus :

le Kanzlerberg et l'Altenberg où réussit particulièrement le Gewurztraminer dont Bergheim est devenue la capitale.

De plan quasi rectangulaire, Bergheim est traversée longitudinalement par la Grand'rue. Le centre est occupé par une grande place triangulaire où se trouvent l'hôtel de ville et une fontaine de 1721.

Des maisons de vignerons sont étroitement accolées à l'intérieur des fortifications de la ville. Les plus anciennes, construites en maçonnerie et pans de bois, datent du XVe siècle et disposent de pignons sur rue.

Informations complémentaires
  • Type de chemin de randonnée : route goudronnée
Nous contacter par e-mail

En cochant cette case, j’autorise Alsace Destination Tourisme à collecter mes données aux fins d’envoi de la newsletter Visit Alsace à laquelle je souhaite m’inscrire. J’ai pris connaissance que Alsace Destination Tourisme a mis en œuvre une politique de protection des données à caractère personnel accessible ici et que je pourrais à tout moment me désinscrire via le lien de désabonnement présent dans chaque newsletter.

Votre message à bien été envoyé !

Suivant