A visiter

Les ruines du Château de l'Engelbourg

" Envie de découvrir un site exceptionnel et insolite sur les hauteurs de Thann ? Laissez-vous surprendre par "l’Oeil de la Sorcière." "

Le château a été construit à partir de 1224, avec diverses extensions jusqu’au XVIe siècle. Son but initial, en plus d’être la résidence du Comte de Ferrette, était de surveiller le péage qui régulait le passage dans la vallée de la Thur. Son nom signifie le « bourg de l’ange » en hommage à Saint Michel, chef des anges et champion du Bien, et il se dresse au sommet du Schlossberg, le « mont du château. »

En 1673, Louis XIV, qui a conquis l’Alsace, voit au sommet de la colline un château délabré, qui n’a de toute façon plus aucun intérêt stratégique puisque la région est devenue française, repoussant la frontière le long du Rhin. Le roi fait appel à des mineurs de Giromagny afin de démolir le château avec des explosifs. Lorsque le donjon s’écroule, une partie de celui-ci reste coincé sur le côté, donnant sa forme actuelle aux ruines.

Les locaux surnomment les restes du château « l’Œil de la Sorcière » du fait que ce donjon évoque un œil veillant sur la ville, mais aussi en lien avec le passé tumultueux impliquant la ville dans la chasse aux sorcières.

Balade familiale à travers la vieille ville offrant à son arrivée une belle vue sur la ville et les collines alentours.

  • Animaux acceptés : oui
Informations complémentaires
  • Altitude : 344m
  • Gare la plus proche : 1
  • Formule de visites proposées : Visite libre, Visite guidée pour groupes sur RDV
  • Matériel necessaire : Chaussures de marche
  • Effectif groupe :
    • Mini : 50
    • Maxi : 1

Horaires et dates d'ouvertures susceptibles d'être modifiés en fonction des circonstances. Prenez vos précautions.

Nous contacter par e-mail

En cochant cette case, j’autorise Alsace Destination Tourisme à collecter mes données aux fins d’envoi de la newsletter Visit Alsace à laquelle je souhaite m’inscrire. J’ai pris connaissance que Alsace Destination Tourisme a mis en œuvre une politique de protection des données à caractère personnel accessible ici et que je pourrais à tout moment me désinscrire via le lien de désabonnement présent dans chaque newsletter.

Votre message à bien été envoyé !

Suivant